Standards pour la conception, l'exécution et l'exploitation d'ouvrages

Les standards CRB aident les différents acteurs de la construction à calculer les coûts de façon unifiée, à décrire les prestations de façon claire et compréhensible, à en proposer une estimation et à en faire le décompte, de même qu'ils aident à optimiser structures et processus. Les divers instruments reposent sur une systématique commune et uniforme, interopérante, depuis la phase d'étude puis de réalisation, à celle de gestion. Ce «langage» commun, propre au secteur de la construction, facilite la compréhension entre professionnels ainsi que les échanges de données entre l'ensemble des intervenants.

Les standards sont disponibles sous forme de catalogues, de compléments ainsi que d'applications web et de licences pour l'utilisation des données dans les programmes d'administration de la construction ou de conception assistée par ordinateur.

Systématique commune

Les différents instruments reposent sur une systématique commune et uniforme et sont reliés, de la gestion stratégique à la réalisation et jusqu’à l’exploitation d’un ouvrage. Ce "langage" commun facilite la compréhension entre tous les acteurs et garantit un échange sécurisé des données.

Les Codes des coûts de construction servent de subdivision pour la représentation des coûts d'un projet de construction. Cette subdivision peut se faire sur la base des catégories de travaux (entrepreneur, peintre, électricien, etc.) ou sur la base des parties d'ouvrages et des éléments (radier, paroi extérieure, etc.). Comme il s'agit, dans la planification financière, de processus récurrents se rapportant à la détermination, au contrôle et au pilotage des coûts pendant tout le processus d'étude et de réalisation, les Codes des coûts de construction sont utilisables pour toutes les phases d'un projet de construction ‒ de sa conception stratégique à sa réalisation et son entretien.

Codes des coûts de construction: eCCC-GC, eCCC-Bât et CFC

Subdivision des coûts de construction selon les catégories de travaux

eCCC-Gate

Nouveau standard de CRB l'eCCC-Gate introduit deux niveaux de structuration supplémentaires: Sous-éléments et Composants. Cet outil permet une ventilation encore plus fine des divers éléments de coûts, avec, pour l'utilisateur la possibilité de déterminer les coûts avec une meilleure précision.
En outre, grâce à cet outil, les estimations de coûts orientées éléments réalisées durant la phase d'étude sont aisées à relier à l'attribution des prestations d'exécution pour la phase de réalisation, et ce, en évitant toute conversion, avec les écueils qu'elle peut impliquer.

Assistant eCCC

L'eCCC-Assistant permet à l'utilisateur d'établir et d'échanger numériquement des déterminations de coûts, avec leurs cinq niveaux, conformément à la méthode eCCC orientée éléments. Sur cette base et grâce aux définitions communes à tous, on pourra générer des valeurs référentielles pour l'estimation de futurs projets d'ouvrages et les comparer avec les valeurs référentielles CRB.

Complément à l'eCCC

Pour une mise en application optimale, trois manuels sont à disposition et aident à choisir la bonne attribution.

Plus un concepteur réalise d'ouvrages d'un même type, plus il lui est aisé de réaliser une estimation des données clés tels les coûts, les volumes ou la consommation d'énergie pour les projets futurs. Il est admis que, pour un professionnel, les valeurs issues de sa propre expérience sont particulièrement précieuses. Que l'on dispose de telles valeurs ou non, il est toujours intéressant de pouvoir utiliser des valeurs référentielles d'autres ouvrages comme valeurs de comparaison. Ceci ne peut aller sans structuration uniforme des ouvrages. CRB travaille depuis plusieurs décennies à l'élaboration de définitions homogènes et se charge de la publication de valeurs référentielles pour les coûts, les surfaces et volumes, l'utilisation, les systèmes de construction et l'énergie. Ces standards renseignent d'une part sur la façon dont ces données sont traitées tout en offrant d'autre part des éléments de comparaison avec le marché.

Classification par types d'ouvrage CTO

La CTO Classification par types d'ouvrages ‒ Types d'ouvrages et de surfaces ‒ permet d'analyser le patrimoine bâti par types d'ouvrages. La comparaison entre ouvrages de même que la création de valeurs référentielles en sont simplifiées.

Catalogues des types d'ouvrages: bâtiments scolaires, valeurs référentielles habitations et comparaison de bâtiments d'habitation

Les Catalogues de types d'ouvrages permettent de disposer de valeurs de comparaison afin de simplifier l'estimation de la plausibilité et le calcul des coûts d'un projet et, ce faisant, une approche des coûts dès les prémices d'une phase d'étude. Ces publications renseignent concrètement sur des ouvrages d'habitation et d'enseignement réalisés en Suisse pour lesquels elles proposent des informations structurées sur les coûts ainsi que des descriptions basées sur le Code des coûts de construction Bâtiment eCCC-Bât.

Outre des informations récapitulatives sur l'ouvrage, les intervenants ainsi que la description de la construction du projet (par groupe principal eCCC-Bât), on y trouve également des valeurs référentielles de volumes et de surfaces (conformément à la norme SIA 416) ainsi que, sous forme compacte, des valeurs référentielles de coûts et d'énergie.

Data-Assistant

Notre plate-forme web offre la possibilité aux usagers de comparer objectivement des valeurs référentielles standardisées en fonction de plusieurs critères qualitatifs. Ces données sont publiées avec les informations et diagrammes correspondants, donnant un aperçu des bases de données exploitées et permettant la conversion automatique en fonction des régions de même qu'une indexation tarifaire des valeurs référentielles.

Le Data-Assistant aide les architectes, ingénieurs civils, maîtres d'ouvrage ou tout autre utilisateur à estimer, déterminer ou vérifier les coûts d'un ouvrage. Les valeurs référentielles définies de manière uniforme sont une source d'informations complémentaire aux valeurs d'expérience propres.

Le CAN ou catalogue des articles normalisés apporte le savoir-faire pour produire une description des prestations. En ayant recours aux éléments de texte standardisés, il est possible d'établir un descriptif de l'ensemble des prestations attendues de l'entrepreneur en charge de l'exécution d'un certain ouvrage. Ainsi donc, le CAN constitue une base pour des appels d'offres clairs et juridiquement sûrs.

La bibliothèque de données structurée par catégories de travaux comporte près de 200 chapitres CAN pour les domaines du Bâtiment, du Génie civil et des Travaux souterrains de même que des Installations du bâtiment (chauffage, ventilation, climatisation, sanitaire et installations électriques) et des Automatismes du bâtiment. L'élaboration des contenus du CAN par un collège d'entrepreneurs, de concepteurs et de maîtres d'ouvrage assure la couverture de l'ensemble des besoins de la branche. Ainsi, le CAN jette les bases de la confiance mutuelle et d'une collaboration sans entraves.

Les avantages en un clin d'oeil:

un standard-référence du secteur suisse de la construction

plus d'1 million d’articles descriptifs

ne fait référence à aucune entreprise, aucune marque, ni à aucun produit spécifique

systématique commune, structuration claire

une base solide pour les contrats d'entreprise

en accord avec les normes en usage

une base pour un échange standardisé des données

comparaison rapide et aisée des appels d'offres

en allemand, français et italien

Licence pour les droits d'utilisation de données

Pour travailler numériquement avec le Catalogue des articles normalisés CAN, vous avez besoin d'un logiciel CRB certifié et d'une licence pour les droits d'utilisation de données.

Vous pouvez opter soit pour une licence CAN avec une présélection adaptée aux besoins des différentes branches - par exemple, CAN Architecture Bâtiment, CAN Entrepreneur Bâtiment, CAN  Ingénierie Routes- soit pour une licence CAN avec une libre sélection. Cette dernière solution vous permet de choisir les chapitres dont vous avez besoin.

CAN-Viewer

Compilant l'ensemble des articles descriptifs, le CAN-Viewer est notre outil de recherche en ligne. Des informations complémentaires tels les dessins, schémas d'élaboration, index des mots-clés ou annexes, disponibles dans la version papier du CAN, sont autant d'aides à la mise en œuvre et à la vérification des descriptifs. Des liens vers les références aux produits prd.crb.ch donnent accès à d'autres informations complémentaires sur les produits de construction ou l'écologie ainsi qu'à des descriptifs types, des directives de planification, des objets et textures CAO et BIM pour les visualisations.

CAN-Editor

Avec le CAN-Editor, vous ouvrez et lisez sans difficulté ni connaissances préalables tous les descriptifs et offres établis à partir du CAN. Vous pourrez également compléter ces documents avec vos prix et les exporter à votre tour. La fonction fourchette de prix permet aux entrepreneurs de comparer leurs propres prix d'articles avec une valeur statistique.

1026 Liaisons avec le CAN

Suite à l'appel d'offres et à l'adjudication, le descriptif CAN peut également servir au contrôle des coûts, à la facturation ainsi qu'au controlling du chantier. Dans ce contexte, les liens avec les méthodes de structuration des coûts eCCC-Bât ou eCCC-GC et avec le CFC seront d'une grande utilité.

Les produits CRB dans le domaine du Facility Management proposent des bases communes, contractuellement fiables, aux concepteurs, investisseurs, propriétaires, exploitants et usagers. Ils garantissent transparence et clarté dans la communication permettant ainsi une optimisation des coûts tout au long du cycle de vie d'un ouvrage.

Modèle de processus et de prestations pour le Facility Management ProLeMo

La directive Modèle de processus et de prestations pour le Facility Management (Modèle ProLeMo) définit les processus essentiels pour une bonne gestion de biens immobiliser, avec les prestations adéquates. Elle garantit ainsi l'interopérabilité des données de l'ouvrage à travers la subdivision des coûts d'exploitation.

LCC – Guide, manuel et exemples d'application

L'évaluation, la surveillance et la comparaison des coûts du cycle de vie d'un ouvrage supposent des standards permettant d'établir des valeurs référentielles consistantes. Les trois tomes du LCC en établissent les fondements. Le «Guide LCC», le «Manuel LCC» et les «Exemples d'application LCC » favorisent une approche globale à travers tout le processus d'étude et de réalisation.

Facility Management anticipatif FM-A

Le guide du Facility Management anticipatif (Guide FM-A) montre de façon concrète comment il est possible de coordonner de façon optimale l'exploitation et la maintenance dès les phases de planification et de réalisation d'un ouvrage.

Responsabilités du propriétaire et de l'exploitant ResPE

Le rapport intitulé «Responsabilités du propriétaire et de l'exploitant (ResPE)» permet de saisir, du point de vue du Facility Management, comment un tel modèle, avec ses importantes implications, peut être mis en pratique

Terminologie pour la gestion de l'immobilier et le Facility Management

En proposant une définition des concepts clés, le Glossaire-IFMA pose les bases d'une communication efficace au sein du secteur suisse de la gestion de l'immobilier et du Facility Management.