CRB œuvre depuis 60 ans à améliorer la communication au sein du secteur de la construction

Dès 1959, des esprits clairvoyants ont posé les fondations de la rationalisation et de la standardisation dudit secteur. Ce dernier a bien évolué depuis, à l'image des méthodes, des normes et des standards. Il en va de même pour CRB: le bureau d'études pour la normalisation des débuts est devenu une entreprises de services innovante et au réseau étendu.

Centre suisse d'études pour la rationalisation de la construction - 60 ans d'existence

Dès 1959, des esprits clairvoyants ont posé les fondations de la standardisation du secteur de la construction. Découvrez en vidéo les débuts du bureau d'études pour la normalisation, sa transformation en un lieu de rencontre du secteur suisse de la construction, et ce vers quoi tend CRB aujourd'hui.

La Fédération des Architectes Suisses FAS créait en 1959 un bureau d'études pour la normalisation et la rationalisation dans le secteur de la construction. Peu de temps après, la Société Suisse des Ingénieurs et Architectes SIA et la Société Suisse des Entrepreneurs SSE soutinrent à leur tour cette activité. CRB est ainsi devenu au fil du temps le lieu de rencontre pour les acteurs suisses du secteur de la construction; sa qualité 

L'apparition en 1966/67 du Code des frais de la construction CFC et des premiers chapitres du Catalogue des articles normalisés CAN jetait les bases de la recherche dans le secteur suisse de la construction. A la fin des années 60, CRB était une des premières organisations en Suisse utilisant le traitement électronique des données, à quoi il consacrait une directive en 1974. Le nombre de chapitres CAN augmentait rapidement au cours des années suivantes, tout comme le nombre d'associations partenaires et de membres. Les systèmes informatiques tendant à se généraliser au cours des années 80, des éditeurs de logiciels de plus en plus nombreux permettaient l'utilisation électronique des produits CRB. L'offre de produits intégrait en 1982 le système de couleurs NCS ainsi qu'une première classification de coûts basée sur éléments. La structure et la systématique du CAN Construction de bâtiments, Génie civil et Travaux souterrains seront finalement unifiées au cours des années 90. Ce changement, associé à l'introduction de la norme «IfA'92», jetait les bases d'un réseau d'échanges standardisé pour les données. L'offre s'est en outre vue élargie à l'entier du cycle de vie d'un bâtiment. de bureau technique lui permettait par ailleurs de mettre en place les bases de l'étude et de la détermination des coûts d'ouvrages. 

Plusieurs manifestations et des cours de formation continue aidèrent au développement du réseau et à la diffusion des standards. La technologie permit d'optimiser la livraison des données, de développer régulièrement les standards existants et d'offrir de nouveaux outils de travail - notamment en matière de planification des coûts. La récente directive «IfA18» favorise un échange de données élargi pour les descriptions de prestations selon le CAN et pour la détermination des coûts.

CRB rapproche les spécialistes de la construction

CRB présente aujourd'hui un des réseaux les plus vastes du secteur suisse de la construction: il collabore avec quelque 70 associations professionnelles et plus de 40 éditeurs de logiciels. CRB est en outre membre d'organisations et de commissions nationales et internationales et soigne ses relations avec les acteurs de la construction. Les standards CRB sont reconnus partout en Suisse dans les secteurs du bâtiment, des infrastructures et du génie civil. 

Les premiers projets - saisie systématique des projets planifiés ou réalisés par la recherche du secteur de la construction et coordination des dimensions des parties d'ouvrage - ne trouvant pas la résonance escomptée, c'est le CFC qui s'avéra être le premier succès du CRB.

L'engagement de la SSE et le soutien de la Confédération favorisèrent la reconnaissance du CAN dans les cercles professionnels.

1959   

En date du 30 octobre, au cours de l'assemblée générale de la FAS à Engelberg, les délégués actent la création d'un bureau d'études FAS pour la normalisation et la rationalisation dans le secteur du bâtiment. Le «Centre Suisse d’études pour la Rationalisation du Bâtiment» est né

1961
  • Inventaire des normes existantes et de leurs applications et réalisation d'un bilan de l'état de l'industrialisation de la construction en Suisse.
  • Coopération avec la Société Suisse des Ingénieurs et Architectes SIA: «FAS/SIA Centre d'études pour la rationalisation de la construction»
1962
  • Transformation en une association soutenue par la FAS et la SIA
  • Détermination des domaines d'activités: normalisation, coordination et information
  • Contacts à l'échelle européenne: Association Suisse de Normalisation SNV, Organisation Internationale de standardisation ISO, International Modular Group IMG
1964
  • La Société des Entrepreneurs Suisses SSE devient la troisième association de soutien et renforce l'activité de CRB.
  • Changement de nom: «Centre suisse d'études pour la rationalisation de la construction CRB»
  • Publication d'un bulletin d'information (4 numéros par an, en allemand et en français)

1966  

  • Elaboration et publication des premières normes CRB: «Formats de dessin», «Coordination modulaire dans le bâtiment», «Hauteurs d'étage», «Locaux sanitaires»; version préliminaire du Catalogue des articles normalisés CAN
  • Publication de la première édition du Code des frais de construction CFC
1967
  • Publication des cinq premiers fascicules CAN

  • Premières solutions pour le traitement électronique des données

1968

Séminaire pour ingénieurs et architectes «Traitement électronique des données dans la construction»

1969
  • Publication en français des cinq premiers chapitres du CAN: «Catalogue des articles normalisés CAN»
  • Les pouvoirs publics reconnaissent l'importance des outils CRB qui publie de nouveaux chapitres avec le soutien de la Confédération

CRB est devenu le lieu de rencontre des acteurs suisses du secteur de la construction; sa qualité de bureau technique lui permet par ailleurs de mettre en place les bases de l'étude et de la détermination des coûts d'ouvrages. La commission de recherche pour la construction de logements FKW intervient en faveur du CAN et aide à sa traduction en français et en italien.

Cette étape assure la constitution de bases unifiées pour tous les domaines du secteur suisse de la construction. L'organisation de cours stimule par ailleurs l'utilisation du CFC et du CAN.

«Ce qui m'a profondément marqué au cours des années passées au comité CRB reste le fait que cette institution était le lieu de rencontre de cercles et de personnalités influentes du secteur suisse de la construction.» Georges Zenobi dans le Bulletin 79/3, à l'occasion des 20 ans du CRB

1970   

  • Bureau technique et administratif de la recherche du secteur suisse de la construction
  • A l'initiative de la Confédération et des offices cantonaux de construction, le CFC est imposé lors l'adjudication de marchés de construction publics
1973

Forte croissance de la publication de nouveaux articles CAN et amélioration de l'ergonomie informatique du CAN

1974     

  • Premier chapitre CAN en italien: «Catalogo delle posizioni normalizzate CPN»
  • Première directive pour le traitement électronique des données
1975

Publication de 23 chapitres CAN

Nombre de membres à la hausse, nouveaux outils de travail, présence en Suisse romande et au Tessin: CRB oriente ses activités vers le développement d'un panel d'outils de gestion du projet intégrés et compatibles avec l'informatique.

 

«Pour en faire une bibliothèque de données sans faille du point de vue professionnel, une nouvelle version du CAN est planifiée: le CAN 2000.»
Diego Peverelli, in «1959-1999 Durch Zeiten und Begegnungen»

1981  

Publication de la première édition des Prix indicatifs de la construction: Intégration des «articles normalisés» reliés au CAN

1982

CRB introduit en Suisse le système de couleurs suédois NCS (Natural Colour System)

1983

Présentation de plusieurs logiciels de gestion du projet à l'occasion de Swissbau ‘83

1984
  • Démarrage du projet CAN Construction 2000 en association avec l'Association suisse des professionnels de la route et des transports VSS et la SIA
  • Ce changement est un jalon important pour la liaison de données entre appels d'offres et calculs des coûts
  • Publication du Code des frais par éléments CFE - une version du standard international de planification des coûts adaptée à la Suisse
1990
  •  Publication du chapitre initial relevant de ce nouveau concept
  • Uniformisation de la structure et de la systématique utilisées jusqu'alors pour le CAN bâtiments, génie civil et travaux souterrains
  • Offre croissante de logiciels standards
  • Organisation du premier congrès consacré à la couleur afin de sensibiliser le secteur de la construction à cette thématique
1992
  • Introduction du format d'échange de données SIA 451 (IfA’92)
  • Engagement pour la création de Pro Colore

1993                 

  • Naissance de l'International Construction Information Society ICIS dont CRB est un des membres fondateurs. CRB continue d'étendre son réseau international
  • Lancement des références aux produits PRD reliés aux articles CAN
1994
  • Le CAN est élargi aux installations du bâtiment: sanitaire, chauffage, ventilation, installations électriques
  • Publication du Catalogue des éléments calculés CEC
1995

Publication du Catalogue des valeurs référentielles CVR

Dès 1997

Lancement de divers projets dans les domaines du management des coûts et du développement durable:

  • Diffusion de la méthode par élément parallèlement à l'élaboration de produits complémentaires
    (Catalogue des valeurs référentielles CVR et Catalogue des éléments calculés CEC)

  • DUEGA (méthode de diagnostic destinée à l'étude de projets d'entretien et de rénovation de différents types de bâtiments)
  • OGIP (outil de planification adressé aux concepteurs et permettant de juger et d'optimiser les ressources coûts/énergie/environnement)
  • Développement des résultats obtenus dans le cadre du projet de recherche Kompass
1998
  • Déménagement de la direction CRB à Zürich de la Zentralstrasse vers la Steinstrasse
  • Premier site internet

La palette de produits CRB s'élargit: le Code des coûts de la construction par élément eCCC et un premier outil de Facility Management complètent une offre qui couvre désormais l'ensemble du processus de construction. La nouvelle offre de formation à trois volets permet quant à elle de couvrir efficacement les besoins des clients.

«Au travers d'un engagement croissant dans la recherche et le développement, du développement de ses offres de formation et de la production de méthodes et d'outils de travail efficaces et proches de la pratique, CRB vise à renforcer sa position centrale dans le secteur de la construction.»
Herbert Oberholzer, Président CRB 1997–2010, postface de «1959-1999 Durch Zeiten und Begegnungen»

2006    

Lancement du projet de développement crbox visant la création d'une banque centrale de données en ligne

2007
  • Lancement d'une nouvelle offre de formation: Bases, Pratique, Spécialisations
  • Première publication du livre «Descriptifs et coûts de construction»
2009    
  • Publication du «Modèle de processus et de prestations pour le Facility Management ProLeMo»
  • Introduction de la nouvelle norme suisse SN 506 511 «eCCC-Bât Code des coûts de construction Bâtiment»
  • Inauguration de CRB-Online sur la base des résultats issus du projet crbox
  • 50e anniversaire du CRB: Festivités à l'occasion de l'assemblée générale et d'un congrès du secteur de la construction
  • Hôte du congrès ICIS: CRB accueille des participants issus de 15 nations

«Toute numérisation repose sur des standards. BIM ne s'imposera pas sans standards.» Michel Bohren, directeur du CRB, voir Bulletin 2/17

2010       

  • Ajouts de nouveaux formats à l'offre de formation (cours accélérés, workshops et formations en entreprise)
  • Introduction de la nouvelle norme suisse SN 506 512 «Code des coûts de construction eCCC-GC»
2011
  • Publication du Catalogue des types d'éléments CTE
  • Publication d'un nouveau Catalogue des types d'objets CaTO «Comparaison de bâtiments d'habitation»
2012
  • Mise en ligne d'informations complémentaires aux références aux produits PRD sur prd.crb.ch
  • Publication en trois parties «Guide, manuel et exemples d'application LCC »
  • Publication du Code des coûts de construction eCCC-Bât révisé - extension du groupe d'éléments concernant les installations hospitalières - ainsi que du manuel et du complément correspondants
2013

Première tenue de l'Académie d’été

2014

Mise en ligne de l'application web CAN-Navigator

2015
  • Présentation du premier lecteur de couleurs NCS Colourpin sans fil
  • Publication du chapitre CAN 368 «Installations solaires photovoltaïques et thermiques»
2016

Association de CRB, SIA, KBOB, IPB Bâtir digital Suisse pour la fondation de l'association netzwerk_digital

2017   

  • Nouvelle édition du grand classique «Code des frais de construction CFC» (SN 506 500) en quatre langues
  • Présentation de l'«eCCC-Gate» et de l'extension de l'eCCC à un quatrième (sous-éléments) et un cinquième niveaux (composants)
  • Publication d'un nouveau Catalogue de types d'objets CaTO «Bâtiments scolaires»
  • Présentation de l'application web eCCC-Assistant pour la détermination de coûts simples
  • Publication du CAN Automatismes du bâtiment
  • CRB adhère à buildingSMART International
2018
  • Entrée en vigueur de la directive «IfA18 – Informations focalisées sur les applications»
  • Première offre de formation touchant au Building Information Modelling «BIM-Kompetenzen»
  • Détermination des quantités à partir d'une maquette désormais possible grâce à un ensemble de règles de liaison entre l'eCCC et le schéma de données IFC.
  • Les applications web CAN-Viewer et CAN-Editor sont disponibles
  • Lancement des traductions externes par le service linguistique CRB