Conditions harmonisées pour l'échange et l'utilisation des données

Le nouveau guide «IfA18 – Informations focalisées sur les applications» est en vigueur depuis le 1er janvier 2018. Il s'agit d'un nouveau système d'échanges de données pour les Standards de CRB. Modernisé, il est destiné aux appels d'offres en Suisse, établis selon le catalogue des articles normalisés CAN et codes des coûts de construction eBKP/BKP.

Le guide IfA pour l'utilisation numérique des standards CRB décrit les conditions nécessaires pour l'échange et l'utilisation de données. Il indique aussi les performances techniques minimales requises pour les logiciels d'application. Il permet un meilleur échange des descriptifs établis selon le CAN (y compris les annexes, illustrations et subdivisions supplémentaires), des appels d'offres comprenant des textes issus de la plate-forme PRD et des coûts calculés à partir des valeurs référentielles de l'eCCC. En plus de la cinquantaine de logiciels d'administration de la construction qui traitent déjà les données CRB, des éditeurs de logiciels de CAO seront associés au futur développement.

Echange de données pour les projets de construction

Un projet de construction présuppose un échange intense d'informations entre les acteurs impliqués. C'est pourquoi il est nécessaire que tous les intervenants se tiennent à une structuration uniforme et à une réglementation commune.

C'est sur la base de la norme SIA 451 et grâce au format spécial *.01s de l'interface SIA (fichiers SIA451) que s'échangeaient les fichiers jusqu'alors.

Les possibilités techniques actuelles et les nouvelles exigences ont entraîné l'introduction de l'IfA18 définissant le nouveau format d'échange des données *.e1s. Ce nouveau format est lui aussi en lien étroit avec la norme SIA 451 - toujours actuelle - et dans la lignée du format informatique en usage jusqu'à présent: le nouveau guide «IfA18 - Informations focalisées sur les applications» qui s'adresse aux éditeurs de logiciels d'administration de la construction et présente les conditions requises pour l'échange et l'utilisation des données. Tous les partenaires informatiques certifiés IfA18 supportent ce nouveau standard, obligatoire à partir du 1er janvier 2020.

L'IfA18 permet aux usagers des Standards CRB d'élargir leurs échanges de données aux types de fichiers suivants:

  • Descriptifs (dont offres d'entrepreneurs et descriptifs types) selon le CAN avec annexes, images et subdivisions supplémentaires
  • Appels d'offres et offres selon le CAN, avec produits de construction proposés sur la plate-forme d'information spécialisée PRD (prd.crb.ch)
  • Appels d'offres et offres (eco-devis), avec informations écologiques, dont les évaluations par l'association eco-bau
  • Evaluation des besoins financiers, estimation sommaire des coûts, estimation des coûts et devis avec valeurs référentielles selon le code des coûts de construction Bâtiment/Génie Civil, eCCC-Bât/GC, eCCC gate, et incluant également l'affectation des coûts selon d'autres subdivisions (telles le code des frais de construction CFC et le code des frais de construction pour hôpitaux CFH etc.) ou selon des études de coûts établies individuellement par l'utilisateur (par ex. des unités d'adjudication

Le nouveau format d'échange de données «*.crbx» offre de plus grandes possibilités d'échange selon IfA18. Les fichiers à échanger doivent pour cela être compilés dans une archive zip. Outre le fichier de transfert *.e1s, cette banque de fichiers peut accueillir des fichiers de type suivant:

  • Documents d'appoint relatifs aux descriptifs de prestations selon le CAN (fichiers d'images au format jpg/jpeg, png ou autres fichiers au format pdf, docx, xlsx, etc.).
  • Documents d'appoint relatifs aux évaluations des besoins financiers, aux estimations sommaires des coûts, estimations des coûts et devis avec valeurs référentielles selon le code des coûts de construction Bâtiment/Génie Civil (eCCC-Bât/GC) et l'eCCC-gate (fichiers d'images au format jpg/jpeg, png ou autres fichiers au format pdf, docx, xlsx, etc.).
  • Fichiers d'images PRD au format jpg/jpeg, png.
  • Fichiers d'appoint PRD (tout type de format de fichier, par ex. pdf, docx, xlsx, etc.).

Nouvelles possibilités dans le CAN avec IfA18

Afin de préciser la description du texte d'un article (d'après le catalogue des articles normalisés CAN), l'utilisateur a désormais la possibilité de compléter les articles CAN sélectionnés, après le texte de l'article ou le type de variable, à l'aide d'images complémentaires (jpg/jpeg et png) ou d'autres documents d'appoint (pdf, docx, xls etc.). Les images sont immédiatement visualisées dans le descriptif et dans le document édité. Les documents d'appoint, quant à eux, sont présentés sous forme de liste et visualisables à l'écran en sélectionnant le fichier respectif. Lors d'un échange de données, les images ou fichiers ajoutés par l'utilisateur sont transmis en tant que fichiers complémentaires (annexes) et archivés (fichiers zip) sous format *.crbx.

Liaison CAN avec les données contextuelles PRD

Une nouvelle fonction est disponible pour les paragraphes 100 à 900 de l'ensemble des articles CAN: la possibilité d'ajouter des compléments aux références aux produits de la plate-forme PRD, et ceci, aussi bien au niveau des remarques préliminaires qu'à celui des articles descriptifs. Font exception à la règle, les chapitres CAN 500 "Electro et télécommunication" puisque EIT est ici responsable des données de produit de ces catalogues. Les compléments qu'apporte l'utilisateur lui permettent d'établir des descriptifs, au choix, neutres ou directement en rapport avec tel ou tel produit. L'usage de cette fonction requiert un accès internet.

Voici un aperçu des nouvelles fonctions liées aux données contextuelles PRD:

  • Recherche PRD: fonction de recherche permettant d'accéder à la plateforme prd.crb.ch
  • En option, recherche étendue PRD: il est possible d'affiner la recherche en utilisant des paramètres ou des caractéristiques spécifiques.
  • Affichage des références aux produits PRD: les articles pour lesquels des produits PRD sont référencés sont reconnaissables au symbole PRD en marge, à gauche, dans le CAN.
  • Sélection de produits PRD: l'ensemble des produits PRD disponibles, référencés pour un article CAN, est affiché dans la liste des produits PRD.
  • Informations sur les produits PRD: il est possible d'afficher l'ensemble des informations relatives à chaque produit de la liste des produits PRD disponibles. Ces informations, non modifiables (verrouillées), peuvent être reprises dans le descriptif.
  • Placement de références aux produits PRD dans le descriptif: les produits PRD figurent en face de l'article CAN correspondant. Dans un descriptif, l'utilisateur peut néanmoins attribuer une insertion relative à un produit PRD à un article CAN déjà saisi et de niveau inférieur (selon la systématique CAN) ou la déplacer à cet endroit.

Liaison entre le CAN et les eco-devis

Les eco-devis sont des indications écologiques associées au catalogue des articles normalisés CAN. L'association eco-bau se porte garante de ces contenus. Les contenus de différents articles du CAN peuvent être évalués sur la base de critères écologiques. Les articles du CAN contenant les prestations les moins néfastes pour l'environnement sont signalisés en tant que "priorité 1" par la lettre majuscule "E" figurant à gauche de la notice. Les articles du CAN contenant les prestations ayant un impact un peu plus élevé sur l'environnement (dans la limite des normes en vigueur) font partie de la seconde catégorie et ils sont signalisés en tant que «priorité 2» (par la lettre minuscule «e»). Tous les articles du CAN sont susceptibles d'être complétés par de telles indications écologiques.

Concernant les eco-devis, voici les informations et fonctions à disposition de l'utilisateur:

  • Compléments eco-devis: dans le cas des variables CAN ouvertes et en complément au CAN, des données contextuelles supplémentaires sont affichées en même temps que les eco-devis. Elles permettent à l'utilisateur, le cas échéant, d'établir des descriptifs sur la base de ces articles écologiques.
  • eco-devis dans le descriptif: les évaluations écologiques sont signalées aux niveaux correspondants du descriptif par les lettres «E/e», à la fois à l'écran et dans l'édition.

Informations sur les corrections apportées au CAN

Dans les chapitres du CAN déjà édités, les informations sur les corrections portent sur des modifications de type technique. Le CAN étant réédité une fois l'an, il n'est pas possible de corriger immédiatement les erreurs qui se seraient glissées dans les chapitres CAN publiés entre deux éditions. C'est la raison pour laquelle le signe "!" signale les erreurs identifiées après la dernière publication - ainsi qu'une résolution envisageable - à l'attention de l'utilisateur Il figure à gauche de la notice concernée. Des informations sur les corrections peuvent être apportées à tous les articles CAN, elles peuvent aussi comporter des fichiers supplémentaires et des liens web (Weblinks). L'utilisateur les considèrera comme valables telles quelles, jusqu'à la prochaine révision du chapitre CAN ou la publication d'une mise à jour par CRB.

Echange de données eCCC

Avec la nouvelle IfA18, l'échange élargi des données permet désormais de partager évaluations des besoins financiers, estimations sommaires de coûts, estimations des coûts et devis établis sur la base du code des coûts de construction Bâtiment/Génie Civil et de l'eCCC gate. Les calculs des coûts selon la méthode eCCC se basent systématiquement sur l'une des deux normes eCCC-Bât ou eCCC-GC, ainsi que sur leurs systèmes référentiels respectifs (à savoir, le système référentiel A pour l'eCCC-Bât et, au choix, les systèmes référentiels A ou B pour l'eCCC-CG). Dans ce cadre, les grandeurs référentielles d'un certain système référentiel correspondent toujours aux valeurs se rapportant à une partie d'ouvrage (SdO) du projet respectif. Ceci justifie le fait que seules des informations sur les coûts d'un projet utilisant le même système référentiel (appliqué à une ou plusieurs partie(s) d'ouvrage - SdO) puissent être transportées à l'intérieur d'un même fichier de transfert.

Comme pour le CAN et afin d'enrichir un article eCCC de compléments, l'utilisateur a la possibilité d'ajouter à sa guise les documents d'appoint de son choix (pdf, docx, xlsx, etc.). Ceux-ci figurent directement, sous forme de liste, au niveau de l'article eCCC concerné (dans sa version imprimée également). Ils sont visualisables à l'écran en sélectionnant le fichier respectif. Par ailleurs, outre les articles normalisés de l'eCCC, les normes eCCC-Bât et eCCC-GC prévoient une remarque explicative complémentaire que l'utilisateur a la possibilité de consulter grâce au logiciel.

Nouvelles subdivisions

L'application des standards CRB a conduit à ce que diverses subdivisions soient mises à la disposition de l'utilisateur. Outre les subdivisions bien connues et pratiquées jusqu'à présent, à savoir la répartition des frais par nature (FCN), la subdivision de l'ouvrage (SdO), la localisation des prestations (LdP), la répartition des frais par éléments (RFE), trois nouvelles subdivisions peuvent désormais être employées et échangées:

  • Type d'installation (TI)
    Cette subdivision permet de définir l'équipement (par ex. l'ascenseur) pour lequel une prestation particulière doit être exécutée, et de répartir ainsi toutes les prestations en fonction de ces équipements.
  • Subdivision par affectations (SpA)
    Cette subdivision permet de définir une zone (par ex. l'appartement) pour laquelle une prestation particulière doit être exécutée, et de répartir ainsi toutes les prestations en fonction de ces zones.
  • Subdivision par locaux (SpL)
    Cette subdivision permet de définir des pièces (par ex. la cuisine) pour lesquelles une prestation particulière doit être exécutée, et de répartir ainsi toutes les prestations en fonction des pièces.

Profitez dès maintenant des échanges de données, unifiés dans toute la Suisse

Les échanges de données tels qu'ils ont été pratiqués jusqu'à aujourd'hui, avec le format de transfert *.01s, sur la base de la norme SIA 451, ont eu pour conséquence que les utilisateurs se sont vus régulièrement confrontés à des informations manquant de clarté ou dont la définition n'était pas établie de façon uniforme. Il arrive également que les défauts présentés par certains fichiers de transfert conduisent à l'échec de l'exportation ou de l'importation d'un appel d'offres ou d'une offre établie selon le catalogue des articles normalisés CAN, ralentissant en conséquence le travail dans la phase d'appel d'offres.

C'est pour cette raison, et dans un souci de garantie de la qualité, que CRB a profité de l'élargissement des échanges de données pour préciser certaines indications restées trop floues jusqu'à présent. Ainsi, entre autres exemples, la marche à suivre en cas de multiples taxes sur la valeur ajoutée dans un document de transfert a désormais été clairement définie. Des modèles relatifs aux conditions ou, le cas échéant, des modèles de calculs ont été développés en collaboration avec les éditeurs de logiciels spécialisés dans les programmes pour l'administration de la construction, avec pour objectif d'éviter à l'utilisateur la saisie d'informations erronées.

Veillez à temps à effectuer la mise à jour de l'IfA18 en actualisant votre logiciel!

L'IfA18 est le format standard officiel depuis le 1er janvier 2018. Après une phase transitoire durant laquelle il a été possible d'utiliser aussi bien le format de transfert IfA92 et que celui de l'IfA18, le format IfA92 ne sera plus valable à compter du 1er janvier 2020 et ne sera donc plus soutenu par CRB.

Etant donné qu'avec la nouvelle IfA18, les améliorations et précisions décrites précédemment ont été mises en oeuvre et les possibilités d'échange étendues, une rétrocompatibilité ne peut pas être garantie. Cela signifie qu'un descriptif établi selon IfA18 ne pourra pas être visualisé dans les logiciels certifiés selon IfA92 ou seulement de manière incomplète.

Nous vous recommandons de procéder en temps utile à la mise à jour de votre logiciel. Ce n'est qu'avec un logiciel d'application certifié IfA18 que vous pourrez profiter de toutes les nouvelles possibilités d'échange de données avec vos partenaires de projet. Renseignez-vous dès que possible auprès de votre fabricant de logiciel!