Des informations exactes en fonction de la demande

CRB et l'Institut Digitales Bauen de la FHNW collaborent au développement d'une plate-forme de gestion de l'information. Elle permettra de fournir au bon moment et à tous les acteurs d'un projet de construction les données et informations nécessaires dans la maquette numérique d'un ouvrage. 

Texte: Pasquale Petillo, responsable de la production

Les utilisateurs enthousiastes de la méthode BIM constatent souvent, avec désillusion, qu'elle n'apporte pas les avantages promis, notamment en raison de données et d'informations non standardisées réduisant les chances d'une bonne collaboration. De nombreuses tâches du cycle de vie d'un ouvrage (conception, construction et exploitation) pourraient être résolues plus efficacement si les données et informations nécessaires étaient disponibles au bon moment dans le modèle virtuel. Un accord sur les exigences d'information et les délivrables attendus en référence à des standards clairs est donc nécessaire afin de permettre une gestion de projet ciblée et optimisée. 

A l'avenir, les utilisateurs devraient pouvoir définir en seulement quelques clics la teneur des informations disponibles dans la maquette numérique:

  • Le maître d'ouvrage ou le mandant veille à la prise en compte de ses exigences concernant les parties d'ouvrage dès le début de la planification d'un projet et jusqu'à sa réalisation.
  • Le concepteur s'assure de disposer des informations nécessaires à l'accomplissement de ses tâches, tels la demande du permis de construire, la planification des coûts, les appels d'offres, le calcul de l'énergie grise, etc.
  • L'entrepreneur vérifie la disponibilité de toutes les informations nécessaires au calcul et à l'exécution d'une partie d'ouvrage dans le modèle virtuel.
  • L'exploitant ayant besoin d'autres informations, par exemple pour le nettoyage, veille à leur disponibilité.

Améliorer la compréhension et la collaboration

C'est précisément là qu'intervient le projet de développement «Serveur Profil BIM» initié par CRB en collaboration avec la Haute Ecole d'architecture, de génie civil et de géomatique FHNW (Institut Digitales Bauen). Il était clair dès le départ que les objectifs de ce projet s'inscrivaient dans la mission de CRB: promouvoir la compréhension dans le secteur de la construction et améliorer la collaboration entre tous ses acteurs en assurant transparence, sécurité juridique et sécurité des coûts. Étant donné qu'aucun langage commun n'a encore été trouvé entre le donneur d'ordre et le fournisseur d'informations dans les modèles de construction numériques, la communication est difficile. Il y a là un grand potentiel de développement.

Une plate-forme de gestion des informations

Le «Serveur Profil BIM» - une plate-forme accessible depuis n'importe quel appareil donnant accès à un serveur internet - offre la solution à ce problème. Son fonctionnement est simple, aucune connaissance particulière des données BIM n'est requise.

Après s'être connectés à la plate-forme, les utilisateurs peuvent définir les cas d'utilisation ou les processus de production qui sont importants pour leurs projets. Les types d'informations nécessaires dépendent de la casquette que l'on porte ou des lunettes à travers lesquelles on regarde le projet: maître d'ouvrage, mandant, concepteur, entrepreneur ou exploitant. Pour en faciliter la gestion, l'utilisateur peut faire appel à des processus de production déjà préparés : par exemple, pour la planification des coûts, les appels d'offres, la simulation énergétique, le calcul du CO2 et autres. À l'aide de filtres et de classifications (par exemple, quel modèle spécialisé ou partiel, quelle catégorie de travaux, quelle partie d'ouvrage, quelle phase), le «Serveur Profil BIM» aide l'utilisateur à définir les exigences d'information dont il a besoin.

Dans l'étape suivante, l'utilisateur peut adapter - si nécessaire - les processus de production à son projet en définissant de nouvelles activités ou en spécifiant d'autres rôles. Selon le cas d'application, le même rôle peut amener à demander des informations pour une activité et à en fournir pour une autre. Dans la mesure où l'on peut être demandeur et/ou fournisseur d'informations, on constate combien il est important de formuler clairement ses exigences ou ses attentes en tant que donneur d'ordre. Il est tout aussi important pour un fournisseur de comprendre les besoins du donneur d'ordre - i.e. du client. Le «Serveur Profil BIM» affiche cela graphiquement de manière simple et pour chaque activité.

D'autres ajustements peuvent être effectués dans les activités. Ici, l'utilisateur définit les informations (propriétés) devant être disponibles dans la maquette numérique, en fonction des activités dont il a besoin et pour telle partie d'ouvrage. A titre d'exemple, un appel d'offres pour des travaux de béton coulé sur place nécessite de disposer de la propriété «type de béton» sur les parties d'ouvrage telles les parois ou les plafonds. Comme cette propriété est décrite dans le CAN 241 Constructions en béton coulé sur place, CRB fournit automatiquement la liste des valeurs correspondantes pour la propriété (NPK A, NPK B, NPK C, NPK A RC-M, etc.).

Les exigences d'information ainsi compilées par les utilisateurs sont appelées «profils». Ils peuvent être édités, par exemple, sous la forme d'un fichier mvdXML*, qui peut à son tour être lu dans les systèmes de CAO courants. Le modeleur BIM dispose ainsi d'exigences d'informations standardisées et peut ajouter les informations appropriées au bon endroit dans le modèle virtuel de l'ouvrage.

Les «profils» peuvent en outre être stockés au format PDF, pour les utiliser par exemple comme éléments contractuels - notamment en ce qui concerne les résultats des fournisseurs d'informations. A l'avenir, les maîtres d'ouvrage et les mandants pourront ainsi se passer des énormes tableaux Excel, lourds et non standardisés, utilisés pour décrire leurs exigences d'information (catalogues de champs d'information). Cette méthode de travail a l'avantage de rendre inutile la définition d'un LOD (Level of Detail) pour la représentation graphique d'une partie d'ouvrage. L'esquisse sommaire d'une partie d'ouvrage peut déjà contenir toutes les informations nécessaires à une exploitation ultérieure (par exemple, pour la description des prestations).

* MVD est l'abréviation de Model View Definition
. mvdxml est le fichier d'échange de données au format XML

Le «Serveur Profil BIM» garantit de disposer, dès le début du projet et pour toutes ses phases, des bonnes informations dans la maquette numérique de l'ouvrage. La validation de ces exigences d'information avec les données effectives d'un modèle numérique est assurée par un «vérificateur de modèle». Il compare les données des exigences d'information du «Serveur Profil BIM» avec un extrait de données IFC du système de CAO et aide ainsi à trouver les parties d'ouvrage qui n'ont pas encore été correctement informées et ceci, sans que la taille de la maquette virtuelle n'ait d'importance.

Le CRB génère actuellement les attributs et propriétés correspondants aux différents corps de métier dans les domaines du bâtiment, du génie civil et des installations du bâtiment à partir de la transformation des chapitres actuels du catalogue des articles normalisés en CAN-BIM. Ces informations standardisées du CAN sont également disponibles pour les utilisateurs dans le «Serveur Profil BIM». Elles répondent aux mêmes exigences élevées de qualité que les chapitres CAN actuels. Dans le cadre de l'Innovation Lab de Swissbau 2020, un prototype générant automatiquement un descriptif brut à partir d'une maquette BIM a fait la démonstration de l'utilisation de ces données et informations.

On peut aussi envisager d'inclure des attributs et des propriétés provenant d'autres organes de régulation (directives BPA, Suva ou AEAI, normes SIA ou VSS, lois sur les constructions, etc.) dans les exigences d'information pour le bâtiment, les domaines, les locaux et les parties d'ouvrage. Cela permettrait d'autres applications et évaluations significatives à partir de maquettes numériques d'ouvrage.

Le baptême du feu, à titre expérimental, du «Serveur Profil BIM» est prévu à partir de l'été/automne 2020 afin d'acquérir une première expérience pratique et de collecter des suggestions d'amélioration. Le début de l'exploitation est prévu au premier trimestre 2021.

Interlocuteurs pour les questions concernant le «Serveur Profil BIM»: Stefan Reiser et Pasquale Petillo 
 

Amélioration de la collaboration de toutes les parties impliquées dans la construction grâce à la transparence de l'information

Gestion de projet optimisée et ciblée

Grand potentiel de développement

Amélioration de la gestion des informations

Les informations dont le concepteur a besoin dans l'appel d'offres peuvent être affichées dès le début d'un projet et réutilisées ultérieurement

Possibilité de vérifier si l'information est correctement représentée dans la maquette et où elle manque encore

Vue numérique continue tout au long du cycle de vie d'un bâtiment