BIM

Des Standards pour un avenir numérique.

Ces deux dernières années, le monde de la construction a été soumis à un grand flux d'informations sur le "Building Information Modelling" ou BIM. Dans cet environnement dynamique, CRB a peu communiqué mais n'en est pas moins resté actif: depuis longtemps, il s'est mis en réseau avec plusieurs partenaires du secteur de la construction en Suisse. Il collabore activement avec les maîtres d'ouvrage, les planificateurs, les entrepreneurs et les fabricants de matériaux de construction. La principale question abordée a été de savoir comment perfectionner les standards CRB existants pour qu'ils soient durablement adaptés aux besoins du marché en cours de numérisation. C'est pourquoi CRB suit non seulement attentivement les développements nationaux mais participe également à des conférences internationales, comme le sommet international de buildingSMART à Barcelone, début avril 2017.

Les Codes des coûts de construction eCCC existants et le nouvel outil «eCCC-Gate» représentent des structurations précieuses compte tenu des exigences à venir, liées à la numérisation du processus de construction. Grâce à la connexion à la plate-forme PRD de CRB, ils joueront désormais un rôle important dans l'utilisation de la méthode BIM.
Agrandir
Les Codes des coûts de construction eCCC existants et le nouvel outil «eCCC-Gate» représentent des structurations précieuses compte tenu des exigences à venir, liées à la numérisation du processus de construction. Grâce à la connexion à la plate-forme PRD de CRB, ils joueront désormais un rôle important dans l'utilisation de la méthode BIM.

La pratique montre que CRB va dans la bonne direction: les deux structures normées, le Code des coûts de construction Bât eCCC-Bât et le Code des coûts de construction Génie civil eCCC-GC ont déjà été utilisés avec succès dans des projets BIM, ce qui prouve bien leur compatibilité BIM. La structure standardisée de la nouvelle extension «eCCC-Gate», disponible depuis janvier 2017, propose deux autres niveaux standardisés sous forme de sous-éléments et composants. Mais CRB ne va pas en rester là: pour l'année 2017, il s'est fixé trois axes de travail prioritaires concernant BIM.

1er axe de travail:
Extension de la plate-forme PRD existante en une BIM-Library

Cet axe est consacré aux Product-Data-Sheets (fiches techniques contenant des attributs/caractéristiques sur un produit de construction) - abrégé en PDS. Comment en créer pour la Suisse, le but étant de mettre à disposition des utilisateurs des informations structurées sur les produits de construction. Afin d'harmoniser les directives européennes et les normes suisses, il faut dans un premier temps définir un processus standardisé pour élaborer les PDS, avant de les mettre à disposition sur la plate-forme PRD de CRB. Dans la pratique, la valeur ajoutée pour l'utilisateur réside dans la liaison des PDS avec les éléments déjà normalisés des Codes des coûts de construction eCCC. En outre, les informations sur les produits, structurées sous la forme de PDS, doivent pouvoir être échangées entre les intervenants au travers de toutes les phases du projet.

2ème axe de travail:
Développement de Product-Data-Templates PDT génériques

En étroite interaction avec le premier, cet axe de travail poursuit deux buts: d'une part, définir les sets d'attributs pour les éléments existants de l'eCCC et d'autre part, il s'agit de préparer les données IFC concernées (IFC est une norme EN et depuis début mai 2017, aussi une SN EN ISO 16739). A l'avenir, ces données ne seront plus seulement mises à disposition pour les programmes d'administration de la construction, mais devront également permettre une utilisation et une interchangeabilité au moyen des programmes CAO. La modélisation CAO peut ensuite être reliée au calcul des coûts selon l'eCCC; ce qui crée une véritable plus-value dans l'interopérabilité des informations pendant tout le processus d'étude et de réalisation. Des analyses approfondies des éléments, sous-éléments et composants actuellement disponibles selon l'eCCC seront également menées dans le cadre de ce deuxième axe de travail. Et si nécessaire, les éléments manquants (ou existants) seront complétés ou adaptés pour une meilleure compatibilité BIM.

3ème axe de travail:
Développement des services web correspondants

Enfin, la mise à disposition et l'utilisation numériques des standards CRB nécessitent des services web qui offrent les données nécessaires dans une perspective BIM. Ces services web seront développés dans le cadre du troisième axe de travail.

Ces trois axes BIM seront régulièrement réévalués au sein de «netzwerks_digital». Cette association de dirigeants du secteur suisse de la construction a pour objectif de fédérer les forces nécessaires à la transformation numérique dans les domaines de la planification, de la construction et de l'immobilier. Les rôles de chacun sont clairement définis entre ses quatre membres: SIA (réglementation), CRB (standardisation), KBOB/ IPB (maîtrise d'ouvrage) et Bâtir digital Suisse (best practice). Tout le secteur suisse devrait à terme en profiter.

Personne de contact

 

Plongez dans la transformation numérique (3D VR video)