Code des frais de construction CFC

Le grand classique pour le contrôle des coûts de construction et la comptabilité de chantier a été révisé.

Le CFC permet d'enregistrer tous les coûts occasionnés par un projet de construction du bâtiment, de sa conception à sa réalisation. Cet instrument orienté sur l'exécution, fiable dans la pratique depuis des décennies, sert de base commune aux concepteurs/planificateurs, entrepreneurs, maîtres d'ouvrage ainsi qu'aux créditeurs et investisseurs, pour une présentation uniforme d'informations sur les coûts d'un projet.

Image Code des frais de construction CFC

Répartition des coûts suivant les catégories de travaux

Voici la structure du CFC.

La structure du code des frais de construction suit le déroulement des travaux et permet avec ses quatre niveaux normalisés

  • Groupes principaux
  • Groupes
  • Sous-groupes
  • Catégories

différents calculs des coûts détaillés, structurés selon les genres de coûts (répartition des coûts à chaque catégorie de travaux).

Qu'est-ce qui a changé?

Cette révision se justifie au regard de l'évolution technologique, survenue depuis la dernière édition de la norme suisse SN 506 500 "Code des frais de construction CFC" de l'année 2001. La norme révisée prend en compte ces changements et tout particulièrement les nouveautés apparues dans les domaines des automatismes du bâtiment et de la protection incendie. En outre, les contenus obsolètes ont été supprimés et des explications complètent chaque article CFC, ce qui facilite l'utilisation de la norme dans la pratique.